10 janvier 2014

5ème page

destination. Marie le remercie de cette information. Comme son fils, elle ne s'est jamais rendue à cet endroit. Ce sont des amis de Jacques et plus sûrement de sa mère. Mais Marie a été convaincue par Louise de s'y rendre. La description fut plutôt enthousiaste et encourageante. Mais Louise a sans doute enjolivé les choses pour convaincre sa belle-fille d'accompagner Edmond. Le train s'immobilise. Edmond se penche à la fenêtre. Il ne s'agit pas encore de la gare souhaitée. Un vieil homme descend. Personne ne monte. Le train reprend la... [Lire la suite]
Posté par Ph Guibaud à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 janvier 2014

4ème page

Remise de ses émotions, Louise explique enfin à son petit-fils ce qui l'attend. Il se couche un peu plus tôt que d'habitude. Le sommeil ne vient pas. L'excitation de l'inconnu supplante le besoin de repos alors qu'il doit se lever à cinq heures du matin. ********** Le train toussote avant que le chef de gare ne siffle l'heure du départ. Edmond envoie des baisers à Louise restée sur le quai. Elle garde l'appartement pendant quelques jours, en l'absence de ses deux êtres chers. Le train s'élance à petite vitesse. Les mains s'agitent... [Lire la suite]
Posté par Ph Guibaud à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 janvier 2014

3ème page

Le lendemain, le Père Jean lui apprend que Max a été dénoncé. Son arrestation à Caluire n'est pas du tout liée au hasard. Le précepteur demande à Edmond d'être très prudent et de stopper toute activité clandestine pendant quelques jours. À regret, il obéit. Il se considère comme un tout petit pion au milieu de ce monde si cruel des adultes. Dans la rue, sa petite tête blonde ne se fait pas remarquer, mais il convient d'être prudent. Sa bonne-maman a eu de nouvelles informations sur la rafle de Caluire. Elle pense qu'un repli de la... [Lire la suite]
Posté par Ph Guibaud à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 janvier 2014

2ème page

contre ces boches qui se croient tout permis sur le sol français. Ce soir-là, au coucher, Edmond se sent fier vis-à-vis de son père. Il a tiré la langue à ceux qui le retiennent prisonnier. En même temps, il a envie que cette guerre cesse pour le retrouver et pour s'endormir sans avoir encore faim. Le rationnement à la maison est de plus en plus dur. Marie arrive tout juste à nourrir les trois personnes du foyer. Le lendemain, Edmond rentre du collège un peu plus tard que d'ordinaire. Marie, d'habitude si calme, commençait à être... [Lire la suite]
Posté par Ph Guibaud à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 janvier 2014

1ère page

Premier chapitre – Un été au Raisiné Les Boches ont, depuis longtemps, franchi la ligne de démarcation. La sensible tranquillité, que vivaient Marie et son fils, devient un peu plus chaque jour une illusion. À treize ans, Edmond ne comprend pas toujours le cauchemar qu'il vit depuis bientôt quatre ans. Son père a été mobilisé, comme tous les jeunes hommes de son âge. Edmond n'oubliera jamais les premières lignes de cet appel à partir combattre. Le collège lui fait oublier de temps à autre ce vide si important. Il aime discuter, après... [Lire la suite]
Posté par Ph Guibaud à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,