Un monsieur m'a téléphoné pour me dire qu'il était subjugué par sa lecture du moment.

Il trouve cet ouvrage épatant, a l'impression d'être dans l'histoire. Il se demande si l'écrivain a vécu la période ou s'il s'agit d'une histoire personnelle. Il pense que cet auteur a beaucoup de talent...

Par chance, il lit "Le Raisiné".
C'est gênant tout ces compliments. Mais ça fait vraiment plaisir !